logo  
  Accueil   Accueil  |  | Livre d'or   Livre d’or  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web  
 
Menu Visiteurs
 
  De 1959 √† nos jours...Les Ma√Įca recens√©s ou attendus DiversEscales techniques...


À la hune : Tanit


PMF

SNSM
 
 
Projet Ma√Įca n¬į1
 
  Changement de cap pour
MA√ŹCA
image

Qui veut acquérir, rapatrier,
restaurer et faire naviguer le fameux Ma√Įca
sur ses anciens terrains de jeux ?



imageConvaincu que Ma√Įca m√©rite d'√™tre restaur√© et class√© "MH" (Monument Historique) il reste √† trouver les moyens humains et financiers pour que puisse √† nouveau s'animer l'alidade de son compas (ci-dessus)...

Mise √† l'eau de Ma√Įca.
C√©cile Rouault : "C'√©tait √† P√Ęques, en 1960 et il faisait un froid de canard..."
Photo collection Cécile Rouault



NAISSANCE D'UN MYTHE


image1962
Ma√Įca remporte le championnat du RORC, Graal de la course-croisi√®re

Fin des ann√©es 50, le yachtman fran√ßais Henry Rouault commande au cabinet d'architectes Illingworth & Primrose le plan d'un voilier, Ma√Įca, destin√© √† remplacer son Dragon inadapt√© au nouveau programme qu'il envisage : la course-croisi√®re.

Le choix du cabinet d'architectes est dict√© par les performances de l'un de ses plans ant√©rieurs, celui du Myth of Malham et par son aspect √©conomique. Il s'agit effectivement d'un petit bateau qui se permet de remporter de nombreuses courses (Fasnet, Admiral's Cup...) devant des unit√©s bien plus importantes et bien plus co√Ľteuses.

Confort et esth√©tique obligent, le plan de Ma√Įca sera plus classique en restant toutefois √©conomique √† construire et tr√®s comp√©titif puisque l'√©quipage fran√ßais enl√®ve pour la premi√®re fois aux anglais en 1962 le Graal des championnats de course-croisi√®re, √† savoir celui du [url]Royal Ocean Racing Club[/url] (RORC). Shocking !

Fort de ses succ√®s en course, confortable et √©conomique, Ma√Įca donnant son nom √† la s√©rie sera construit √† une centaine d'exemplaires par une dizaine de chantiers navals dont les Constructions M√©caniques de Normandie dirig√©es par F√©lix Amiot √† Cherbourg qui en produiront 38 dans sa version dite ¬ę √† vo√Ľte ¬Ľ plus √©l√©gante et plus rapide encore.





Aux CMN √† partir de 1962, le Ma√Įca sera construit par petites s√©ries de 10 unit√©s. Illingworth dira qu'il s'agissait du seul chantier √† sa connaissance capable de livrer un bateau √† la date pr√©vue...

Photo archives CMN




MA√ŹCA AUJOURD'HUI


imageLe retour de Ma√Įca

Gr√Ęce au site internet, le propri√©taire du tout premier Ma√Įca que je pensais d√©truit m'a contact√© au mois de mai 2009 ce qui m'a donn√© un bon pr√©texte pour aller le voir √† Vancouver (7821 km du Bono √† vol d'oiseau...), bien abrit√© dans le petit hangar que son propri√©taire lui a sp√©cialement construit avant de prendre la d√©cision de s'en s√©parer.

Alléché par la perspective de voir ce bateau mythique mouillé sur un corps-mort du Bono, j'ai proposé à un ami de participer à son acquisition et de le rapatrier d'abord par la route jusqu'à Montréal puis par la mer.

Mais apr√®s une premi√®re approche du bateau, j'ai pu constater l'existence de faiblesses structurelles qui interdisent toute remise √† flot sans travaux importants et de leur incontournable appui financier. La recherche de ce dernier n√©cessitant des moyens humain et juridique, ne serait-il pas opportun de participer √† cette mission dont l'un des objectifs serait de pouvoir b√©n√©ficier de la r√©putation de Ma√Įca ?





Ma√Įca face √† sa destin√©e...
Photo webmestre




ILLINGWORTH

"Le père fondateur de la course océanique moderne"



imageJohn Illingworth

Revenons au "Captain" John Holden Illingworth RN, officier-ingénieur de la Royal Navy de 1919 à 1945 et commodore du RORC de 1948 à 1950.

Avant-guerre, ce sportif accompli (voile, polo...), gagne bon nombre de courses en canot automobile et en voilier. Après guerre, il est à l'origine de la première Sydney-Hobart qu'il remporte avec Rani.

En 1946, Illingworth impose √† Laurent Gilles ses points de vue pour la conception de Myth of Malham puis s'associera √† Angus Primrose pour la conception de Ma√Įca et de Gipsy Moth IV notamment avec lequel Sir Francis Chichester bouclera le premier tour du monde en solitaire en 1962.

Ses ouvrages ¬ę Offshore ¬Ľ puis ¬ę Further Offshore ¬Ľ (traduits en fran√ßais Course-Croisi√®re), bibles de la course-croisi√®re seront √©dit√©s pendant 29 ann√©es, de 1949 √† 1978. Sa carri√®re exceptionnellement longue comme celle d'Olin Stephens est √† l'origine de la d√©mocratisation de la course-croisi√®re gr√Ęce notamment √† la cr√©ation du "Junior Offshore Group " (JOG).

Ci-contre, John Illingworth et Angus Primrose en entretien avec Edouard Michel, premier propri√©taire du CMN n¬į4 "Pherousa" devenu "Trident" lorsqu'il fut acquis par l'Ecole Navale.




BURNE'S SHIPYARD Ltd


imageBurne's Shipyard,
le constructeur de Ma√Įca

Ma√Įca qui est donc le prototype de la s√©rie a √©t√© construit √† Bosham, par le chantier Burne's Shipyard aux Normes Lloyd's 100-A1 Life Boat Standards.

Cette norme applicable aux canots de sauvetage implique que la coque est susceptible de pouvoir être jetée à la mer d'une hauteur de 10 mètres et ce, à plusieurs reprises.

Ainsi, par exemple, la cohésion de la coque est assurée par des bordés d'un seul tenant et les varangues sont nombreuses.


Ci-contre, aucun Ma√Įca mais 5 autres unit√©s en chantier dans un hangar de Burne's Shipyard.

Ma√Įca y a sans doute √©t√© construit. Notez la cravate du second employ√© sur la gauche de la photo... So british !



Longueur hors-tout 10,08 m.
Longueur flottaison 7,32 m.
Bau maximum 2,74 m.
Tirant d'eau 1,74 m.
Déplacement 5,3 t.
Surface voilure 54,9 m²


 
 
 
 
 

Retour Page principale Accueil